Les différentes instances - École Expérimentale de Bonneuil

Les différentes instances de l’École

Tout comme la réglementation, le fonctionnement de l'établissement est en constante évolution. Il repose sur une rigoureuse collaboration entre les différentes instances participant à sa gestion.

Le Comité de Lutte contre les Infections Nosocomiales (CLIN)

Parmi les différentes instances, le CLIN a pour but de définir un programme de prévention, de surveillance et d’évaluation et de coordonner l’action des professionnels dans les domaines de la prévention et la surveillance des infections nosocomiales.

Vous pouvez consultez sur le site www.scopesante.fr, les résultats définitifs des indicateurs de qualité et de sécurité des soins du thème des infections associées aux soins de tous les établissements de santé.
Pour l'année 2016, notre établissement a obtenu le score "E". Mais dans un souci d'amélioration continue et afin d'améliorer ce résultat, notre école a défini et met en œuvre un programme d'actions suivi par le CLIN..

  • Définition

    L’aspect le plus représentatif des infections nosocomiales est que ceux sont des infections contractées dans un établissement de soins.

    Par conséquent, une infection est considérée comme telle lorsqu’elle était absente au moment de l’admission du patient.

    Pour être plus précis, lorsque l’état infectieux à l’admission est inconnu et si l’infection apparaît après un délai de 48 h d’hospitalisation, celle-ci est considérée comme nosocomiale. Toutefois, la possibilité d’un lien entre l’hospitalisation et l’infection est évaluée si il persiste des doutes.

  • Plusieurs types d’infections nosocomiales

    • Les infections de type « endogène »
      Dans ce cas de figure, le malade s’infecte donc avec ses propres germes. Cela peut être du à une fragilité particulière du patient ou, le cas échéant, suite à un acte médical ayant provoqué une lésion de l’organisme. Par exemple, la pose d’une perfusion est un acte invasif qui cause une lésion cutanée, aussi minime soit elle.
    • Les infections de type « exogène »
      Ces infections peuvent être transmises par le contact entre les malades (par exemple, les mains), par les instruments utilisés par le service médical, par des germes portés par le personnel, ou encore par une contamination de l’environnement d’hospitalisation.
  • Améliorer les conditions d’hygiène et de prévention

    Il est indéniable que les infections nosocomiales sont un véritable problème de santé publique pour les établissements de soins. C’est pourquoi, dès 1988, ces derniers se sont dotés de Comités de Lutte contre les Infections Nosocomiales.

    Grâce au CLIN, notre équipe travaille quotidiennement à l’amélioration des conditions d’hygiène et de prévention au sien de l’École.

    Ainsi, nous appliquons les recommandations nationales et mettons au point des actions ciblées en fonction des particularités l’École et de nos patients.

  • Les directives de prévention

    En outre, le personnel soignant, les élèves et enfin les visiteurs (familles ou intervenants) doivent respecter les mesures d’hygiène et d’asepsie dictées par l’établissement.

    Il faut reconnaître que la transmission des germes se fait en général par les mains du personnel soignant. C’est pourquoi, l’équipe apporte une attention drastique à l’hygiène. Ainsi, les mains sont lavées avant et après chaque soin. De plus, la peau des enfants est systématiquement désinfectée avant tout geste invasif.

    Enfin, le matériel utilisé pour ces actes de soins est systématiquement désinfecté et stérilisé selon les protocoles définis par l’École.

Un CLIN est en place à l'École de Bonneuil

    • Les professionnels sont sensibilisés aux mesures d’hygiène et d’aseptie.
    • Des protocoles rappellent les règles générales d’hygiène et précisent les conduites à tenir en cas d’accident ou d’incident.
    • Les professionnels reçoivent une formation aux Premiers Secours réactualisée régulièrement.

La Commission des Usagers (CDU)

La Commission des Usagers représente une forme spécifique d’amélioration des relations avec les usagers.

  • Objectifs de la CDU

    • En premier lieu, cette instance veille au respect des droits des patients et facilitent leurs démarches.
    • Par ailleurs, elle contribue à l’amélioration de la politique de l’accueil et de la prise en charge des patients et de leurs proches.
    • Enfin, elle examine les plaintes et réclamations éventuelles et en assurent le suivi.

    Conformément à la réglementation, les articles du Code de la Santé Publique relatif à cet aspect sont consultables sur cette page.

  • La CDU à l’École de Bonneuil

    La CDU dans notre établissement se réunit deux fois par an, en mai et en novembre.

    Cette instance est composée de :

    • Deux représentants des usagers.
    • Des représentants de l’établissement.
    • De deux médiateurs membres de l’équipe.

    Aussi, chaque année, le nom de vos deux représentants vous sera communiqué avec le calendrier de l’année scolaire.

Le Comité de Lutte contre la Douleur (CLUD)

Cette instance est mis en place au sein de l’hôpital de jour pour répondre aux besoins des patients quant à l’évaluation et la prise en charge d’une douleur somatique.

  • Ses missions sont les suivantes :

    • Tout d’abord, améliorer la prise en charge de la douleur.
    • Ensuite, coordonner au niveau de l’ensemble des équipes toute action visant à mieux organiser la prise en charge de la douleur quels qu’en soient le type, l’origine, et le contexte.
    • Puis, aider au développement de la formation continue des personnels médicaux et paramédicaux de l’établissement quant au traitement de la douleur.
    • Enfin, susciter le développement de plans d’amélioration de la qualité pour l’évaluation et le traitement de la douleur.

Le Comité de Liaison en Alimentation et Nutrition (CLAN) 

Ce comité a pour mission de définir la politique d’amélioration de la prise en charge de l’alimentation et de la nutrition au sein de l’établissement.

  • Une instance consultative

    En fait, il est une instance consultative ayant pour objectif de médicaliser la nutrition des patients.

    Pour ce faire, ce comité associe l’équipe médicale, les responsables du service de restauration de l’École ainsi que la Direction.

  • Ses missions

    • De valider les régimes alimentaires proposés dans l’École.
    • D’évaluer l’état nutritionnel des patients afin d’adapter au mieux leur alimentation.
    • De promouvoir des actions éducatives concernant la nutrition.
    • Et pour finir, d’améliorer les dispositifs alimentaires et nutritionnels déjà existants.